QUESTIONS/RÉPONSES ... ET FAITS VÉCUS

Suite à notre inspection du recouvrement de la toiture, nous avons observé à plusieurs endroits que les clous qui retiennent les bardeaux ne sont pas suffisamment enfoncés. Lors de la pose de bardeau, les clous doivent être bien positionnés selon les manufacturiers afin de maintenir les bardeau bien en place pour permettre aux pureaux qui les chevauchent de bien adhérer à la colle sur ces derniers. Cette situation permet au vent de faire soulever les bardeaux qui ne sont pas collés et même de les arracher ce qui pourrait causer des infiltrations d’eau à l’intérieur du bâtiment et ainsi endommager les matériaux putrescibles. Nous avons donc recommandé à notre client de faire appel à un entrepreneur spécialisé en travaux de toiture pour vérifier l’ensemble de cette toiture et d’apporter les correctifs nécessaires.

www.inspectionmc.com

Dans les encerclés nous pouvons observer les pureaux de bardeau qui n'ont pas bien adhéré aux feuilles précédentes.




Dernière mise à jour : juil. 18

Lors de notre inspection, nous avons observé une descente pluviale que ne permet pas de rediriger l’eau loin des fondations. Les gouttières servent à recueillir l’eau provenant de la toiture et la redirigent vers le sol par les descentes pluviales. Cette situation permet d’accumuler un excès d’humidité toute au tour de la fondation et surcharger le drain de fondation si présent. Nous avons recommandé à notre cliente de procéder à l’installation d’un dispositif permettant d’éloigner l’eau de la fondation.


www.inspectionmc.com




1/3